Cent spécialistes s’unissent pour la modernisation des approches de lutte contre le tabagisme

28/10/2021   1122   med.tn



Cent spécialistes de la science, de la politique et de la pratique de la nicotine se sont réunis pour appeler les 182 pays signataires de la Convention-cadre pour la lutte antitabac (CCLA) à adopter une position plus positive sur la réduction des dommages causés par le tabac

Dans une lettre ouvert écrite en sept points essentiels et un ensemble de recommandations, les experts appellent au besoin urgent de réduire le nombre de décès liés au tabagisme et de moderniser les approches de la politique sur le tabac. Les spécialistes remettent en question l’interdiction, la réglementation actuelle et la taxation de manière excessive des produits de vapotage, des produits du tabac chauffés et sans fumée comme le snus, ainsi que des nouveaux produits à base de nicotine par voie orale, tels que les sachets. Ces produits offrent une voie prometteuse pour réduire les méfaits du tabagisme et présentent des preuves irréfutables de moindre nocivité par rapport aux cigarettes et peuvent créer un bouclier contre le tabagisme au niveau individuel et au niveau de la population. 

  1. La réduction des méfaits du tabac présente d’importantes possibilités en matière de santé publique

D’après un essai scientifique rédigé par quinze anciens présidents de la Society for Reseach on Nicotine and Tobacco (SRNT), « les preuves suggèrent que le vapotage augmente actuellement le sevrage tabagique, l’impact pourrait être beaucoup plus important si la communauté de la santé publique prêtait sérieusement attention au potentiel du vapotage pour aider les fumeurs adultes, si les fumeurs recevaient des informations précises sur les risques relatifs du vapotage et du tabagisme et si les politiques étaient conçues en tenant compte des effets potentiels sur les fumeurs. »

  1. Les cigarettes électroniques stimulent le sevrage tabagique

Depuis la COP8, les preuves ne cessent de s’accumuler en faveur du rôle que jouent les cigarettes électroniques dans la réduction du tabagisme. En effet, en septembre 2021 la revue Cochrane a conclu que les cigarettes électroniques « fonctionnent probablement mieux que les substituts nicotiniques et les cigarettes électroniques sans nicotine, et elles ne sont pas nécessairement associées à des effets indésirables graves ». De plus, plusieurs résultats d’essais et d’études d’observation ont démontré de manière convaincante que les alternatives sans fumée aux cigarettes supplantent le tabagisme. 

  1. La réduction des méfaits du tabac peut contribuer aux objectifs de développement durable

La plupart des pays sont très en retard sur les progrès nécessaires pour atteindre la cible 3.4 des ODD qui vise à réduire d’un tiers le nombre de décès prématurés dus à quatre grandes maladies non transmissibles (MNT), d’ici à 2030 – par rapport à 2015.
Le seul moyen pour la lutte antitabac de faire une différence substantielle pendant cette période est le sevrage tabagique rapide qui consiste au passage du tabac conventionnel aux produits sans fumée.
Cette approche garantit une réduction considérable du risque de maladie sans la difficulté supplémentaire d’arrêter de consommer de la nicotine. 

  1. Les principales évaluations réglementaires et l’expérience appuient les produits du tabac chauffé

Les produits du tabac chauffé peuvent constituer une alternative à la cigarette conventionnelle plus acceptable et à risque réduit pour certains fumeurs. En effet, la Food and Drug Administration (FDA) a procédé à une évaluation approfondie concernant un produit du tabac chauffé fabriqué par une grande compagnie de tabac et a conclu que ce dernier est « approprié pour la protection de la santé publique » et que la divulgation au public du fait qu’il a permis de réduire considérablement les expositions humaines aux substances toxiques est « appropriée pour la promotion de la santé publique ».

  1. Les décideurs politiques doivent reconnaître les conséquences involontaires des propositions de politiques

Les décideurs politiques doivent tenir compte de l’effet probable ou plausible de l’interdiction des alternatives au tabac à faible risque dans le monde réel. En effet, il est de plus en plus évident que l’utilisation des cigarettes électroniques remplace le tabagisme et que les mesures visant à contrôler leur utilisation peut déclencher une augmentation du tabagisme.
Dans un rapport datant de 2016, le Royal College of Physicians de Londres a exposé le défi des conséquences involontaires et en est venu à la conclusion que « si l’approche de précaution et d’aversion au risque rend les cigarettes électroniques moins facilement accessibles, moins agréables au goût ou acceptables, plus chères, moins conviviales ou pharmacologiquement moins efficaces, ou si elle empêche l’innovation et le développement de produits nouveaux et améliorés, alors elle cause du tort en perpétuant le tabagisme. »

  1. Placer l’utilisation des cigarettes électroniques par les adolescents dans le contexte approprié

L’augmentation de l’utilisation des cigarettes électroniques par les jeunes, notamment aux Etats-Unis inquiète fortement les décideurs politiques. Cependant, une analyse plus approfondie des données américaines a démontré que malgré l’augmentation de l’utilisation des cigarettes électroniques par les adolescents, il n’y a pas eu d’augmentation de la dépendance à la nicotine. Ce déclin rapide du tabagisme chez les jeunes aux Etats-Unis coïncide avec l’adoption du vapotage. Le vapotage est en train de supplanter la cigarette conventionnelle chez les jeunes et les fumeurs invétérés.

  1. La santé publique soutient la réduction des risques dans la lutte contre le tabagisme

La réduction des risques est considérée comme étant une composante de la lutte antitabac. Les produits sans fumée, les produits du tabac chauffé et le tabac sans fumée représentent une voie supplémentaire importante pour échapper aux modes d’utilisation les plus mortels de la nicotine. En effet, le tabagisme est responsable de 98% de la charge mondiale de mortalité liée au tabac.


LES RECOMMANDATIONS

Les spécialistes recommandent aux communautés de santé publique d’adopter une approche en faveur d’alternatives sans fumée au tabagisme pour atteindre les ODD et réduire le fardeau mondial des maladies liées au tabac et de la mortalité prématurée. Ces recommandations s’articulent en six points :

  • Faire de la réduction des méfaits du tabac une composante de la stratégie mondiale visant à atteindre les objectifs de développement durable en matière de santé, notamment la cible 3.4 relatif aux maladies non transmissibles. 

  • Insister pour que toute analyse politique évalue correctement les avantages pour les fumeurs ou les fumeurs potentiels, y compris les adolescents, ainsi que les risques pour les utilisateurs et les non-utilisateurs de ces produits. 

  • Exiger que toute proposition de politique, en particulier les interdictions, reflète les risques de conséquences involontaires, y compris les augmentations potentielles du tabagisme et d’autres réactions négatives. 

  • Appliquer correctement l’article 5.3 de la CCLAT afin de lutter contre les véritables abus de l’industrie du tabac, mais pas pour créer un obstacle contre-productif aux produits à risque réduit qui présentent des avantages pour la santé publique ou pour empêcher l’évaluation critique des données de l’industrie sur la base stricte de leurs mérites scientifiques.

  • Rendre les négociations de la CCLAT plus ouvertes aux parties prenantes ayant des perspectives de réduction des dommages, y compris les consommateurs, les experts en santé publique et certaines entreprises ayant des connaissances spécialisées importantes qui ne sont pas détenues par la communauté traditionnelle de la lutte antitabac. 

  • Lancer un examen indépendant de la CCLAT sur la politique du tabac dans le contexte des ODD. Cet examen pourrait porter sur l’interprétation et l’utilisation de la science, la qualité des conseils politiques, l’engagement des parties prenantes, la responsabilité et la gouvernance. 


Envoyer à un ami
sms viber whatsapp facebook

Découvrez notre application
pour une meilleure expérience !
Google Play
App Store
Huawei AppGallery