Anorexie et la gastro-entérologie

12/01/2022   Santé générale   727   Hanen Nait addy


L'anorexie est une perte de l'appétit. Elle résulte le plus souvent, d’une cause psycho-affective. Parfois, c'est la conséquence d'une affection organique qu'il faudra préciser.

Comment savoir si j’ai l’anorexie

Souvent aisé, basé sur l'interrogatoire, Éliminer les fausses anorexies:

a) Troubles de la succion
b) Troubles de la déglutition en rapport avec:

  • Malformations bucco-pharyngées (bec de lièvre, fente palatine)
  • Hypoplasie du maxillaire inférieur
  • Adénoïdien - stomatite
  • Paralysie glosso- pharyngée
  • Encéphalopathie

Apprécier le retentissement de l'anorexie sur:

  • Les courbes du développement staturo pondéral
  • L’état des masses musculaires et du pannicule adipeux
  • L’existence d'éventuels troubles carentiels:
  • Anémie
  • Hypoprotidémie
  • Troubles du métabolisme phospho-calcique

A - L'ENQUÊTE ÉTIOLOGIQUE repose sur:

1) L'interrogatoire familial il devra préciser:

. Les circonstances de déroulement de la grossesse et de L’accouchement

 -Allaitement

 -Sevrage

- diversification

 -Abondance et composition des repas

- comportement de l'enfant et de son entourage lors des repas

• Les éventuels signes associés:

- fièvre

-SIDE

- troubles du transit

- amaigrissement

• le contexte psycho-affectif et social.

2) Examen somatique:

Il doit être complet, à la recherche d'éléments pathologiques.

3) Examens complémentaires:

 Doivent être orientés en fonction du contexte clinique.

B - ÉTIOLOGIES

1) - Causes organiques:

Certaines affections aiguës ou chroniques peuvent s'accompagner d'anorexie:

a) - Maladies infectieuses: très fréquemment en cause:

  • . O.R.L: adénoïdien - otite-rhinopharyngite
  • Bronchopneumopathies
  • Primo-infection tuberculeuse

b) - Causes digestives ou alimentaires:

  • Maladie cœliaque (I.P.G)
  • Intolérance primitive au gluten
  • Dyspepsie des farineux

c)- Autres causes:

.

2) - Causes psycho-affectives: elles sont les plus fréquentes

a) La forme habituelle: ce diagnostic est évoqué lorsque aucune cause organique n'est retrouvée et dans un contexte familial particulier. Elle débute souvent lors du sevrage ou au décours d'une maladie infectieuse. L'état général est habituellement conservé.

La mère, souvent exigeante sur les principes d'éducation et d'alimentation, ne tenant pas compte des goûts et des besoins de l'enfant, lui impose en définitive une contrainte permanente.

Cette contrainte provoque chez l'enfant une réaction d'opposition violente qui s'exprime par le refus de l'alimentation.

Ce conflit mère-enfant, peut se poursuivre jusqu'à l'âge de 5-6 ans.

b)- Formes graves elles sont moins fréquentes:

  • Anorexies psycho-affectives précoces
  • Elles apparaissent au cours des premières semaines de la vie, témoignant d'un conflit relationnel grave entre la mère et l'enfant avec sensibilité caractérielle particulière de l'enfant. L'évolution est le plus souvent défavorable sur le plan somatique et psycho-affectif.
  • . Formes aiguës: du nourrisson:

- Elles apparaissent à l'occasion d'un motif psychogène précis avec refus total de l'alimentation, et sont accompagnées d'une altération sévère de l'état général. Des mesures thérapeutiques urgen-

 tes peuvent s'imposer pour préserver le pronostic vital.

3) - Anorexies primitives: où aucune cause somatique ou psycho-affective n'a pu être décelée.

C- Traitement de l’anorexie

A) - ANOREXIES D'ORIGINE ORGANIQUE:

Le traitement est donc essentiellement celui de l'affection causale. Cependant, en fonction de l'importance de l'anorexie et de la gravité de la maladie on peut être amené à utiliser du moins au

début, des techniques d'alimentation artificielle : 

  • Gavage
  • Perfusions intra-veineuses (IV)
  • Nutrition parentérale par voie centrale.

B) - ANOREXIES D'ORIGINE PSYCHO-AFFECTIVE:

1) - Dans les formes habituelles: 3 étapes essentielles pour

le traitement:

  • a)  1ére étape: il faut aider la mère à changer d'attitude et lui permettre de devenir moins anxieuse et moins rigide
  • Préconiser la brièveté des repas et leur diversification, la souplesse dans les horaires, et si l'enfant est assez grand l'autonomie alimentaire.
  • Les médicaments sont inutiles, car il s'agit d'un problème uniquement relationnel
  • Le traitement réel est donc d'aménager une nouvelle relation plus harmonieuse entre la mère et l'enfant.
  • b) 2eme étape: prise en charge psychothérapique afin de comprendre la cause de l'anxiété maternelle.
  • c) 3eme étape: prophylaxie mentale difficultés psychologiques. de la 2eme enfance et de l'adolescence).

2) - Anorexies psychogènes sévères:

Tellement psychiatrique visiter un psychiatre est souvent nécessaire. Le traitement est essentiellement psychiatrique.

3) – Anorexies primitives :

  • Rassurer les parents
  • Traitement symptomatique pour stimuler l’appétit :
  • Chlorhydrate de carnitine : bicarnésine
  • Cypro-héptadine : périactine


Envoyer à un ami
sms viber whatsapp facebook

Découvrez notre application
pour une meilleure expérience !
Google Play
App Store
Huawei AppGallery